Renaissance d’une libellule

Brève échappée ce matin, entre deux averses. Le ciel gris s’est fendu d’un sourire bleu azur juste au dessus de l’étang. Et enfin, je les ai vues!

Qui donc? Ces belles demoiselles qui chaque année font taire mes doutes, les libellules, bien sûr! Au sortir de l’hiver, et  surtout en des printemps médiocres comme celui-là, on se demande si l’on va encore poursuivre longtemps dans cette voie professionnelle de plus en plus difficile. Et puis, on les croise, et l’on se souvient. Pour un seul de leur regard, je continuerai les yeux fermés ouverts  à balader mon capteur une année de plus au ras de l’eau des étangs de ma région.

Libellule émergente | Photo macro insecte

Info-odonate en Champagne: Ce matin, j’ai pu observer une dizaine d’orthétrums émergents. Aucune libellule adulte en vol en dehors de quelques rares agrions élégants.

Macro libellule : les premières émergences!
Macro libellule : les premières émergences!

Les conditions de prise de vue étaient loin d’être idéales: alternance de nuages, de pluie, de timides éclaircies, tout ça sous une brise un peu trop soutenue. Mais quel bonheur de passer un  moment les pieds dans l’eau, les yeux dans les yeux de ces petits dragons volants (dragonfly, en anglais).

Orthetrum: la naissance d'une libellule
Orthetrum: la naissance d’une libellule

Les pauvres libellules nées ce matin n’ont pas été gâtées par la météo et je ne suis pas certaine qu’elles parviendront toutes à prendre leur envol.

L’émergence est toujours un moment délicat. La jeune libellule est vulnérable aux conditions météo, aux prédateurs, aux chocs. Approchez-la avec une extrême prudence et surtout, pas trop près: elle risquerait de prendre peur et de déformer irrémédiablement ses ailes dans une tentative trop précoce d’envol.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *