Fleur de noisetier

Noisetier, fleur et chatons

Les moineaux se chamaillent à qui mieux mieux, le merle vocalise au rythme du pic métronome.  Tout ça sent le printemps! Histoire d’aller sonder d’un peu plus près son avancée, et surtout pour profiter de la chaleur du soleil, je suis allée faire une balade de reconnaissance en forêt.

Du printemps, j’ai trouvé des dizaines d’indices: bourgeons, premiers insectes, discrètes rosettes de futures orchidées, tapis de feuilles de renoncules… Mais pas encore une seule fleur ! Sauf qu’en y regardant de plus près, et même de tout près, j’ai découvert une explosion de petites étoiles rouges sur les fins rameaux des noisetiers. Je crois que je n’en ai jamais vu autant! Alors, si vous n’avez jamais observé la curieuse fleur femelle de noisetier, penchez-vous entre les chatons jaune doré à la recherche de ces délicates étoiles pourpre.

Photographes, attention aux lentilles de votre boitier: en ce moment, les chatons (fleurs mâles) sont mûrs, et dispersent leur pollen à la moindre brise. Et le pollen de noisetier, c’est gras et poussiéreux. Pas génial pour nos objectifs. Alors prenez garde à ne pas trop secouer les branches.

fleur-de-noisetier
Fleur de noisetier et chatons

La fleur de noisetier n’est pas spectaculaire, mais comment bouder l’une des premières fleurs sauvages de l’année? Une véritable promesse de tant de sujets à venir. Et l’exercice est excellent: chercher tranquillement sa composition, choisir une grande ouverture pour flouter l’arrière-plan sans pour autant lui faire perdre toute lisibilité, gérer la mise au point chirurgicale juste sur la fleur. Un très bon exercice pour dérouiller les reflex réflexes et reprendre ses marques. Sans parler du plaisir de retrouver enfin des sujets colorés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *