Libellule et golden hour

J’aime pas le soleil! Si bien sûr, j’adore le soleil et ça fait du bien de sentir à nouveau ses rayons sur les bras nus! Mais côté photo nature, un franc soleil est loin d’être l’idéal…

l'étang au soleil
l’étang au soleil

Du coup, on programme les sorties en tout début de matinée ou en fin de journée. Les golden hours ne sont pas mythiques pour rien chez les photographes!

Libellule du soir: golden hour en jaune et bleu

Tout d’abord une autre libellule à 4 taches, perdue dans les hautes herbes. Les golden hours recolorisent le monde: j’ai intégré en arrière-plan des troncs d’arbre fraîchement coupés auxquels le soleil rasant du soir a donné cette teinte rose.

Libellule à 4 taches (libellula quadrimaculata)

libellule à 4 taches
libellule à 4 taches

Suite de la balade au pays des libellules endormies, avec cette libellule déprimée (c’est son nom 😉 ) photographiée sur fond d’ajoncs en fleurs

Libellule déprimée (libellula depressa)

libellule-deprimee-jaune
libellule déprimée

Une seconde photo de libellula depressa avant tout documentaire: Lorsque la libellule déprimée émerge de son exuvie (voir plus bas), elle prend une coloration jaune, qu’elle soit mâle ou femelle. Ce n’est que plus tard, lorsqu’il devient mature, que seul le mâle se teinte de bleu alors que la femelle demeure jaune-marron.

La photo ci-dessous montre donc un mâle libellule déprimée immature, en train de passer du jaune au bleu.

libellule déprimée du jaune au bleu
libellule déprimée du jaune au bleu

Emergence de libellule et son exuvie

Une dernière photo, elle aussi plutôt à vocation informative? Une libellule émergente (peut-être une déprimée? A confirmer…) On distingue encore à droite l’exuvie (la « chrysalide ») de laquelle cette libellule vient de s’extraire. Elle est maintenant en train de sécher et durcir ses ailes, et de se colorer peu à peu. Dans une heure ou 2, elle sera prête pour son premier vol.

émergence de libellule
émergence de libellule

De la difficulté de photographier les émergences sous une belle lumière: Cette dernière photo n’a pas été prise aux fameuses golden hours, hélas, mais à la lumière du matin, qui sera bientôt trop dure. J’ai l’impression que les libellules aiment émerger les jours de plein soleil (logique: elles sèchent plus vite), alors que le photographe préférerait une naissance sous les nuages, à luminosité douce et constante.

Très bonne fin de semaine à tous! Ce soir, de mon côté, ça sera orchidées 😉

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *