Macro fleurs d’été : lumière sur les ombellifères (apiacées)

Ça n’est pas encore la fin de l’été, et pourtant, peu à peu, le petit peuple s’essouffle. Déjà moins d’insectes. Libellules et papillons ne fourmillent plus au moindre mouvement d’air. Ils se cherchent dans les herbes sèches. Ici, un collier de corail salue le soleil. Un peu plus loin, un sympétrum virevolte. Discrets. C’est au tour des mantes religieuses d’entrer en piste, toisées du regard par des dizaines d’argiopes frelons, cette année. Et puis, il reste les brèves rencontres qui, l’air de rien, nous émeuvent à chaque fois. Un reflet, une lumière, la courbe d’une fleur. Rien qu’une fleur toute simple. Tout en élégance.

Ceux qui me connaissent depuis longtemps voient où je veux en venir, avec mes petites fleurs toutes simples… Eh oui ! Encore et toujours un arrêt sur image sur les ombellifères qui à chaque fois m’inspirent différemment.

Apiacée au coucher du soleil : l’invitée surprise

La carotte sauvage au coucher du soleil : un classique pour moi, qui trouvera une place dans ma galerie Lumière rouge à la prochaine mise à jour de mon portfolio. Ce soir-là, ce fut une petite invitée surprise qui m’a poussée une fois encore à appuyer sur le déclencheur. Je vous laisse trouver les 8 pattes…

Clic obligatoire sur les photos pour les afficher en plus grand ! 

carotte sauvage
Carotte sauvage

Lorsque la lumière recrée le monde…

Les deux photos suivantes sont prises au même endroit, sur la même fleur (sans doute du cerfeuil sauvage ?), au même moment. Et pourtant, les ambiances sont diamétralement opposées. Une fois encore, cela prouve que la quête de la lumière permet de redessiner notre monde selon notre humeur du jour…

Un détail tout en douceur et blancheur…

angelique

Nagaoban

Une photo format estampe qui ira tout droit rejoindre ma série Nagaoban : une lumière qui serpente entre les ombres, telle une rivière.

170725-29-18-Modifier

 Info pratique : Les stages photo macro nature individuels ou en petits groupes se poursuivent en août et septembre (plus beaucoup de disponibilités – je ne fais plus que des stages courts de 3 heures ou d’une journée). Nous découvrons ensemble comment tirer partie de la lumière, et plus que la recherche d’un sujet précis, nous apprenons à ouvrir l’oeil pour mettre en valeur les petits riens et traduire nos propres émotions. Les photos de cet article ont été réalisées pendant des stages. Tous niveaux débutant à expert : http://www.cathy-bernot.com/stage-photo-prestations-particuliers/ Infos complémentaires par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *